CEDRIC LACHAT SALE “YEAH MAN”: PRIMA VIA DEL PROGETTO SWISSWAY TO HEAVEN

Cédric Lachat ha salito in libera  Yeah Man (330m 8b +), nel massiccio del Gastlosen, nelle Alpi svizzere. Questo via è il primo tassello dei cinque che fanno parte del progetto Swissway to Heaven, con il quale Lachat mira a scalare cinque tra le più dure vie multipitch della Svizzera.

Lo scalatore svizzero ha voluto dedicare questa salita al suo amico Giovanni Quirici, che ha realizzato la prima libera in giornata della via libera nel 2010 ed è sfortunatamente deceduto  sulla parete Nord dell’ Eiger  nell’estate del 2012.

Cédric Lachat ha dovuto lavorare duro per salire in Yeah Man. Nove lunghezze con difficoltà fino a 8b + per 330 metri. «Le lunghezze di 8a e 8a + sono sembrate difficili e tecniche. Il giorno dell’attacco finale ero davvero sotto pressione, dal momento che li avevo provati solo una volta. Sono arrivato alla lunghezza di 8b + veramente stanco e non è stato facile come mi aspettavo. È una delle migliori vie che abbia mai scalato “, spiega lo svizzero.

Archiviata Yeah Man, Lachat ora si dovrà confrontare con altre quattro vie estreme: Odyssee (1.400m 8a+) sulla Nord dell’ Eiger, The Fly (550m 8c) sulla Staldeflue nella Lauterbrunnental, Zahir (300m 8c), nel Wendenstöcke e Déjà Vu (250m 8c+) in Rätikon alla ricerca della prima salita in libera.

Fonte: woguclimbing.com

 

Trop fort !!! BRAVO!Cédric Lachat vient de signer la première répétition de la voie « Yeah man », 9 longueurs jusqu’à 8b+ pour plus de 300 mètres d’une escalade technique dans le magnifique calcaire de la face nord des Gastlosen !Merci à lui pour ces premières images qu’il nous fait parvenir en avant-première et pour ses commentaires quant à son ascension :" Le premier jour, Mélissa et moi sommes montés une première fois dans la voie jusqu’au début du 8b+ en survolant les longueurs pour stater la voie. Le 8a et 8a+ m’ont parus très difficiles. Le jour suivant nous avons travaillé le 8b+ de 45m et fait des images jusqu’au sommet. Ensuite nous avons pris un jour de repos avant de travailler un dernier coup le 8b+.Le dimanche 30 Juin, comme je l’avais annoncé, je suis partie pour essayer d'enchainer la voie. Pour des raisons diverses, Mélissa Le Nevé n’a pas pu venir et c'est Caroline Minvielle qui a partagé cette aventure avec moi. Elle m’a assuré et m’a aidé à gérer ce long effort mental. J’étais un peu stressé car je n’avais repéré les 8a qu’une seule fois sans les travailler vraiment et je n’avais pas tous les mouvements en tête. Par contre j’étais calé dans le 8b+ et je pouvais me permettre d’y arriver fatigué…Effectivement, lors de l’enchainement j’ai trouvé les 8a et 8a+ extrêmement difficiles et techniques ! Aligner le 8b+ en étant fatigué n’était pas aussi évident que je le pensais.Le premier 8a en dalle m’a pris tellement d’énergie que tomber dans la suite de la voie et recommencer n’était plus du tout une option! Alors je me suis botté les fesses pour enchainer directement !Je dis en tous cas, bravo à Giovanni Quirici pour avoir fait la première de cette voie en 2010 !« Yeah Man » est pour moi une des plus belles grandes voies que j’ai pu réaliser. Elle fait aussi partie des plus difficiles. Je la recommande même ce type de ligne demande de l’expérience car la descente en rappel en plein gaz et en traversée est loin d’être évidente. "Bonne chance pour la suite de ton projet Swissway to heaven !

Geplaatst door Grimper.ch op Woensdag 3 juli 2019

2019-07-06T16:37:30+02:00